Avec plus dʹun million dʹarbres sur son territoire, dont plus de la moitié situés hors forêt, le canton de Genève peut se targuer de posséder un patrimoine arboré de haute valeur. Pourtant, la Ville de Genève, elle, manque dʹarbres! Cʹest ce que révèle une étude menée sous lʹégide conjointe de lʹUniversità de Genève et de lʹHEPIA. Le projet "NOS-ARBRES" suggère dʹaugmenter de 25% lʹombrage au sol apporté par les arbres dans les 20 prochaines années.

La lutte contre les îlots de chaleur et contre lʹérosion de la biodiversité ainsi que lʹamélioration de la qualité de vie des habitants sont autant dʹenjeux soulignés par les spécialistes et les scientifiques engagés dans ce projet. Parmi eux, Eric Amos, Professeur à lʹHEPIA et président de lʹassociation "Plantes et Cité Suisse", que Lucile Solari a rencontré sous les frondaisons des marronniers du Parc Beaulieu (GE).

#


Vous pouvez écouter l'émission dans sa totalité à https://bit.ly/2R09xad.